« Le 4-4-2 asymétrique de Max Allegri : simple, adapté et diablement efficace. »

Le 4-4-2 asymétrique de Max Allegri lui a finalement donné raison lors de cette double confrontation européenne. Au lieu de faire dans le classique en exigeant aux joueurs une animation qu’on dirait logique (les latéraux pour élargir la surface de jeu, les ailiers dans la provocation), il s’est plutôt adapté aux spécificités de ses joueurs.

D’abord pour conserver la solidité de son équipe, il met en place un 4-4-2 qui est le système qui interprète le mieux le terrain et la surface de jeu. Pour entamer un pressing haut, rien de plus évident que de passer en 4-2-4. Avec la condition physique de Cuadrado et Mandzukic, capables d’efforts intenses, c’est totalement adapté pour faire les allers-retours. La ligne offensive, Higuain et Dybala, qui elle travaille pour empêcher aux adversaires de trouver une solution axiale en adaptant leur positionnement et leurs courses en fonction.
Capture d_écran 2017-04-21 à 17.00.54
On force donc l’adversaire sur l’aile avec Cuadrado/Alves ou Mandzukic/Alex Sandro. Chacun de ces duos est travailleur, sait se relayer dans le pressing et la couverture, pour empêcher la progression vers le but. En cas de centre, la défense axiale est ce qui se fait de mieux au monde pour défendre bas. Chiellini et Bonucci sont parfaits dans une défense basse, savent couper les lignes de passe, intervenir dans la surface sans faute, charger l’attaquant adverse, intercepter, empêcher les attaquants adverses de se retourner.
Mais l’adaptation aux qualités de ses joueurs intervient surtout dans la construction. D’abord Daniel Alves, ce n’est pas un arrière latéral commun comme Carvajal, Juanfran, Alex Sandro ou Marcelo. Il est capable d’influer non seulement sur la ligne de touche, mais surtout en tant que meneur de jeu. Dani contrôle, fait jouer son équipe, demande le ballon, fait un renversement, combine dans les petits espaces. Il devient donc le 3e milieu avec Khedira et Pjanic lors de certaines occasions. La construction est surtout assurée par le losange Bonucci, Alves, Pjanic et Dybala. Khedira est lui surtout à la recherche d’espaces libres pour relayer simplement vers les joueurs offensifs.
C’est Cuadrado qui est responsable de jouer sur le côté. Vu ses capacités dans la percussion, dans la provocation, il est capable d’animer cette aile. Sans compter qu’Alves vient l’y rejoindre pour combiner.
Sur l’autre aile, c’est l’inverse qui s’y produit. Mandzukic est incapable de jouer le un contre un, normal, c’est un attaquant de pointe. Son replacement lui permet néanmoins de se faire oublier pour faire des appels en profondeur, pour recevoir des centres en étant souvent plus vif que son adversaire direct. Il est aussi une solution pour jouer en pivot et recevoir le ballon dos au but, et servir de relais à ses partenaires. Ses courses vers l’intérieur libèrent Alex Sandro qui a donc tout le loisir pour centrer, provoquer ou tout simplement étirer le jeu.
Pour le reste, c’est du classique avec les décrochages de Dybala ou Higuain qui joue proche du but adverse pour faire parler son sens du but.
Bravo aux italiens qui ont fait une magnifique partition lors de ces deux rencontres. L’intelligence et la maturité de ces joueurs, leurs qualités collectives, tout cela est ressorti avec brio au cours des deux rencontres.

3 commentaires sur “« Le 4-4-2 asymétrique de Max Allegri : simple, adapté et diablement efficace. »

  1. Magnifiquement bien analysé!! Allegri s’adapte à ses joueurs! Comme on dit, travailler avec les moyens de bord!!! C’est surtout le cas de Mandjukič qui m’interpelait le plus, vu qu’on le connait plus pointe qu’excentré! Votre analyse m’a éclairé. Merci

    Aimé par 1 personne

  2. Entièrement d’accord sur la forme mais sur le fond je reste perplexe ça reste à parfaire. Ds ces deux matchs le Barça aussi moyen kil soit s’est créé assez d’occasions de buts. Et face à une attaque plus efficace ils vont le payer. Pour moi ils doivent être plus attentif à ça veiller à ce que l’adversaire se crée moins d’occasions possible. Mais globalement leur discipline tactique et la manière dont ils rendent simple ce système est juste magnifique comme quoi le foot n’est pas si compliqué faut juste k chacun face son boulot sans tricher et le tour est joué. Merci bro encore une foi c super

    Aimé par 1 personne

  3. Beaucoup de maturité tactique avec tous ces joueurs expérimentés et capable de garder leur calme en toute situation.
    Cependant la faiblesse de l’équipe se trouve à mon avis sur les côtés notamment à droite.
    Monaco a les joueurs pour passer par les côtés et perturber la défense italienne

    Aimé par 1 personne

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s